Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 juillet 2009 1 20 /07 /juillet /2009 09:12
Le commerçant de village, qu'il soit un commerçant d'alimentation, ou
autre (chacun connaît les "multi-services" et se souvient de l'épicerie
du village qui était tout autant mercerie, bazar, quincaillerie...)
tient une place importante et irremplaçable. Ce poème lui est dédié et
loue son engagement dans la vie du village.
A l'heure où l'on agit pour le défendre, ce texte prend une grande
valeur.
Que chacun prenne le soin de le lire, puis de donner son avis. En
réagissant à ce poème vous montrerez l'importance que vous donnez au
petit commerce de nos villages, tenus par des personnes très dévouées.
Merci d'avance pour elles.

Annie Poirot

Le petit commerçant se lève dès l’aurore

Il est là tous les jours et souvent tard encore.

Et quand le soir enfin il ferme sa boutique

Il sera pour certains un sujet de critique.

Et pourtant sa journée n’est pas encore finie

Il lui faut tout ranger et calculer les prix.

Préparer ses achats et garnir ses comptoirs

Demain il recommence et il faut tout prévoir.

Certes il a moins le choix que les grands magasins

Mais il peut conseiller, il connaît vos besoins.

Il s’intéresse à vous, écoute vos histoires

Et quand on est pressé, c’est lui que l’on va voir.

C’est chez lui qu’on demande à mettre un affichage

Chez lui on peut parler avec son voisinage.

Le nouvel arrivant se sent un peu moins seul

Quand de son magasin il a franchi le seuil.

On dit qu’il vend plus cher que les grandes surfaces

Mais du matin au soir, c’est lui qui est sur place.

Et quand il est trop tard pour sortir sa voiture

On va frapper chez lui…après sa fermeture.

A trop vouloir courir pour avoir un bon prix

Un jour les villageois à leur jeu seront pris.

Les commerçants alors auront plié bagages

Et « boutique fermée » : c’est la mort du village.

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
bonjour<br /> toujours et plus que jamais d'actualités, malheureusement....
Répondre
P
Je trouve ce poème magnifique. J'en ai eu les larmes aux yeux...<br /> Dans mon village de Breil sur Roya (06) une grande surface a ouvert depuis 2 mois. Le constat est sans appel... une épicerie a fermée, une cave à vins aussi. Une autre épicerie va fermer à la fin de l'année et moi je tiens une boucherie avec mon mari et on envisage la fermeture faute de repreneur. Depuis 1989, nous tenons ce commerce et nous avons constaté le comportement de notre clientèle qui a changé. Ainsi va la vie. Il ne va rester qu'une boulangerie et un spar. Le village se meurt peu à peu. Je suis vraiment triste. Alors je vais afficher ce poème sur la porte de mon commerce. Peut être que certains réfléchirons... merci de tout coeur.
Répondre

Présentation

  • : Collectif Citoyen de Larajasse
  • : Lieu de communication des citoyens de Larajasse. Il s'agit de partager l'information relative à la vie de la commune, de favoriser les échanges entre citoyens,voire d ëtre capables de faire des propositions pour améliorer nos conditions de vie actuelles et futures.
  • Contact

Participez aussi !

- soit en postant vos commentaires sur l'article concerné :cliquer « ajouter un commentaire » (il faudra renseigner les champs, taper son commentaire, recopier les 3 lettres peu visibles pour validation et poster son commentaire)

 

- soit en envoyant un article sur un sujet concernant Larajasse à l’adresse suivante : citoyenjarsaire@laposte.net (n'oubliez pas de signer votre texte !) .N' ayez pas de complexes, on ne vous demande pas d' être prix Nobel de littérature ,c' est le contenu qui compte !

Dates du Conseil Municipal

Les réunions ont lieu en général le jeudi à 20h30 au premier étage de la Mairie.
Ces réunions sont publiques, tout le monde peut y assister .N' hésitez pas, il y a toujours du public.
Dates 2010: , mercredi 10 novembre, jeudi 9 décembre.

Archives

Responsabilité

Tout visiteur du blog, désirant poster des commentaires ou publier des articles, devra respecter les lois en vigueur. Vous êtes responsable du contenu que vous souhaitez diffuser. Toutefois, sachez que vos propos seront analysés avant leur diffusion sur ce blog afin que ceux-ci ne soient pas contraires à la loi française. Par exemple, vos messages ne devront pas être violents, injurieux, diffamatoires, racistes ou révisionnistes. Ils ne devront pas également inciter à la haine ou à la discrimination.