Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 août 2009 7 23 /08 /août /2009 22:26
Quelques mots sur les léproseries du Mazel et le comportement des
religieux avant l'éxistence des maladreries.

Ne connaissant pas le moyen de soigner la lèpre, tout le monde avait
très peur de cette maladie et le seul moyen de s'en prévenir était
l'isolement complet des malades.
Voici un texte relatant les cérémonies religieuses précédant
l'isolement du lépreux, avant que n'éxistent les maladreries où étaient
rassemblés ces malades.

L'EGLISE ET LES LEPREUX

 

Ne pouvant anéantir les déplorables résultats de la lèpre, l'église avait su au moins détruire la réprobation morale qui s'attachait à ces malheureuses victimes. Elle les avait revêtues d'une sorte de consécration pieuse, les désignant comme sauveurs de leurs frères, portant ainsi les douleurs du monde. Peut-être n'y a-t-il, dans la liturgie de l'Eglise, rien de plus touchant et de plus solennel à la fois, que le cérémonial dit "séparasia leprosorum" qui consiste à isoler ces malades du reste de la population puisqu'il n'y avait pas d'hospice spécialement réservé aux lépreux. Il faut dire que l'on ne connaissait pas cette maladie et encore moins le moyen de la soulager, elle effrayait, elle apparaissait comme inévitablement contagieuse.

            On célébrait, en la présence du lépreux, la messe des morts. Puis, après avoir béni tous les ustensiles qui devaient lui servir dans sa solitude, et après que chaque assistant lui ait donné son aumône, le clergé, précédé de la croix et accompagné de tous les fidèles, le conduisait à une hutte isolée qu'on lui assignait pour demeure. Sur le toit de cette hutte, le prêtre plaçait de la terre du cimetière en disant: "sis mortuus mundo, vivens iterum Deo" (meurs au monde et renais à Dieu). Le prêtre lui adressait un discours consolateur dans lequel il faisait entrevoir les joies du paradis. Puis il plantait une croix de bois devant la porte de la hutte, y suspendait un tronc pour recevoir l'aumône des passants, et tout le monde s'éloignait. A Pâques, seulement, les lépreux pouvaient sortir de leurs tombeaux, comme le Christ lui-même, et entrer pendant quelques jours dans les villes et les villages pour participer à la joie universelle de la chrétienté. Quand ils mouraient, ainsi isolés, on célébrait leurs funérailles avec l'office des confesseurs non évêques…




En 1285 Griffon de l'Aubespin fonde au Grand Mazel (lieu dit actuel)
une léproserie (ou maladrerie).
A l'époque il s'agissait d'une grosse maison au milieu des bois.
La chapelle de St Appolinaire était la chapelle des lépreux et c'est
dans le bâtiment, en face de la chapelle (ferme au pied de la montée au
rocher) que les lépreux en fin de vie, trop malades pour pouvoir encore
travailler la terre qui leur permettait d'être autonomes, étaient
rassemblés. Puis ils étaient enterrés dans les bois au-dessus de la
ferme.
Au début des années 1400, Isabelle d'Harcourt protège la léproserie du
Grand Mazel et en ouvre une 2ème au Petit Mazel.
A sa mort, les lépreux sont tranférés à St Symphorien le Château
(actuellement St Symphorien sur Coise).

Annie Poirot
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Collectif Citoyen de Larajasse
  • : Lieu de communication des citoyens de Larajasse. Il s'agit de partager l'information relative à la vie de la commune, de favoriser les échanges entre citoyens,voire d ëtre capables de faire des propositions pour améliorer nos conditions de vie actuelles et futures.
  • Contact

Participez aussi !

- soit en postant vos commentaires sur l'article concerné :cliquer « ajouter un commentaire » (il faudra renseigner les champs, taper son commentaire, recopier les 3 lettres peu visibles pour validation et poster son commentaire)

 

- soit en envoyant un article sur un sujet concernant Larajasse à l’adresse suivante : citoyenjarsaire@laposte.net (n'oubliez pas de signer votre texte !) .N' ayez pas de complexes, on ne vous demande pas d' être prix Nobel de littérature ,c' est le contenu qui compte !

Dates du Conseil Municipal

Les réunions ont lieu en général le jeudi à 20h30 au premier étage de la Mairie.
Ces réunions sont publiques, tout le monde peut y assister .N' hésitez pas, il y a toujours du public.
Dates 2010: , mercredi 10 novembre, jeudi 9 décembre.

Archives

Responsabilité

Tout visiteur du blog, désirant poster des commentaires ou publier des articles, devra respecter les lois en vigueur. Vous êtes responsable du contenu que vous souhaitez diffuser. Toutefois, sachez que vos propos seront analysés avant leur diffusion sur ce blog afin que ceux-ci ne soient pas contraires à la loi française. Par exemple, vos messages ne devront pas être violents, injurieux, diffamatoires, racistes ou révisionnistes. Ils ne devront pas également inciter à la haine ou à la discrimination.