Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 septembre 2011 3 21 /09 /septembre /2011 14:36

         À la fin de la dernière réunion du conseil, on a pu apprendre  incidemment au cours du tour d' horizon des commissions que le projet de nouvelle école chemine en souterrain. Curieusement, alors que pour la nouvelle bibliothèque ou le choix d' un logo pour la commune il semble important au Conseil d' impliquer les gens concernés, voire même pour la bibliothèque de les laisser mener eux-mêmes une grande partie du projet, l' école doit rester le terrain gardé d' un petit groupe , j' allais dire d' un petit clan !

           Or le petit comité en question n' a aucune compétence dans ce domaine et n' a visiblement aucune conscience de l' ampleur de la problématique. Il n' est que de les entendre raconter ce qui les a frappés dans les écoles qu' ils ont visitées et ce qu' ils y ont compris : on ne sait pas s' il faut  rire ou pleurer. Pourtant tout le monde devrait facilement concevoir qu' en visitant une école sans rien y connaître on ne peut que  passer à côté de l' essentiel. Mais pas eux. Il ne leur vient pas une seconde à l' esprit l' idée d' intégrer au processus des professionnels de l' enseignement qui savent ce qu' ils ignorent, ni les parents d' élèves de l' école actuelle qui sont pourtant concernés au premier chef ! Toutes les autres municipalités procèdent ainsi, en créant dès le départ un comité de pilotage englobant un maximum de compétences, seul gage de la réussite d' un tel projet. Pour ne parler que de notre canton, ça a été récemment le cas à St Martin, ça l' est en ce moment à St Sym et à Meys. Pourquoi pas chez nous ? La municipalité de Larajasse se conduit comme si elle croyait  qu' on peut procéder pour une école comme pour un local technique ou une stabulation : on en visite plusieurs, on prélève quelques idées à droite à gauche et c' est assez bon pour un bâtiment qui n' est après tout qu' un endroit où on range des gamins et des instits.

             Quel gâchis !  Moral car cette démarche bancale ne pourra aboutir qu' à un résultat bancal. Et financier : sachant que le budget d' un tel projet est d' environ 1,5 millions d' euros, ne serait-il pas grand temps de remettre les choses en place de manière à se donner les moyens d' obtenir ce qu' il est possible de faire de mieux dans notre contexte ? Ne serait-il pas non plus grand temps que les citoyens soient informés de ce qu' on fait de leur argent et qu' ils s' en préoccupent ?

Sylvain COSTET

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Collectif Citoyen de Larajasse
  • : Lieu de communication des citoyens de Larajasse. Il s'agit de partager l'information relative à la vie de la commune, de favoriser les échanges entre citoyens,voire d ëtre capables de faire des propositions pour améliorer nos conditions de vie actuelles et futures.
  • Contact

Participez aussi !

- soit en postant vos commentaires sur l'article concerné :cliquer « ajouter un commentaire » (il faudra renseigner les champs, taper son commentaire, recopier les 3 lettres peu visibles pour validation et poster son commentaire)

 

- soit en envoyant un article sur un sujet concernant Larajasse à l’adresse suivante : citoyenjarsaire@laposte.net (n'oubliez pas de signer votre texte !) .N' ayez pas de complexes, on ne vous demande pas d' être prix Nobel de littérature ,c' est le contenu qui compte !

Dates du Conseil Municipal

Les réunions ont lieu en général le jeudi à 20h30 au premier étage de la Mairie.
Ces réunions sont publiques, tout le monde peut y assister .N' hésitez pas, il y a toujours du public.
Dates 2010: , mercredi 10 novembre, jeudi 9 décembre.

Archives

Responsabilité

Tout visiteur du blog, désirant poster des commentaires ou publier des articles, devra respecter les lois en vigueur. Vous êtes responsable du contenu que vous souhaitez diffuser. Toutefois, sachez que vos propos seront analysés avant leur diffusion sur ce blog afin que ceux-ci ne soient pas contraires à la loi française. Par exemple, vos messages ne devront pas être violents, injurieux, diffamatoires, racistes ou révisionnistes. Ils ne devront pas également inciter à la haine ou à la discrimination.